Y'en a qui font leur grand zapping de l'année, d'autres leur bêtisier plein de gags bien gras, d'autres qui font leur bilan sentimental, professionnel ou financier, d'autres qui font croire qu'ils vont s'arrêter de fumer, boire ou manger... La fin de l'année, c'est un moment spécial...

On peut facilement se laisser tenter... "On arrive à la fin de l'année et je n'ai toujours pas de boulot, de mec, de bébé, de machine à coudre, de fric, de boîte qui cartonne de la mort qui tue, de connexion adsl, perdu les kilos de ma grossesse, perdu les cheveux qui ne sont pas tombé pendant ma grossesse, d'amis etc...

Ben moi, en cette fin d'année, j'ai pas envie de vous saoûler avec ce qu'il me reste à accomplir, la liste serait trop longue, j'ai juste envie de rappeler à quel point c'est bon d'avoir le sentiment d'avoir "réussi mon bébé", ma fille qui est si jolie, si unique, si incroyable... j'ai réussi à la mettre au monde presque toute seule, juste avec son aide à elle, celle de son papa et de notre sage-femme... On a réussi tous les 3 à s'offrir cette naissance sans violence à la maison... je crois que 2006, évidemment, ça restera pour moi l'année au cours de laquelle je suis lentement devenue maman... et je le deviens encore aujourd'hui, tout doucement, un peu chaque jour, je mesure l'ampleur de ce rôle là... Je trouve que cette "maternité" a finalement quelque chose d'angoissant, j'ai l'impression que quand on est maman, on est toujours un peu "inquiète", le mot est un peu fort... Enfin, en tous cas on n'a plus vraiment cette "sérénité absolue" qu'on peut connaître quand on n'est pas maman... On déccroche de temps en temps, ne croyez pas que je vis dans un stress immense depuis cette nouvelle condition... mais disons qu'on a toujours un petit truc derrière la tête : est-ce que mon bébé va bien? Est-ce qu'il respire? (Ben oui, régulièrement, je m'approche de son berceau pour voir si elle respire... d'ailleurs, hier soir, j'y suis allée, dans le noir, évidemment et en repartant - rassurée - j'ai perdu l'équillibre et je me suis rattrapé en m'appuyant contre le mur et j'ai allumé sa chambre, genre grosse lumière dans la gueule quand tu es dans une phase de sommeil léger... ben, ça l'a réveillé, et oui!!! Pour le coup, elle respirait VRAIMENT très fort et bruyamment si vous voyez ce que je veux dire...).. Voilà pour dire que ce dont il faut le + "profiter" avant de devenir maman c'est de cette absence d'"inquiétude" pour l'autre... Je sais plus où j'ai lu (je l'ai lu à plein d'endroits d'ailleurs) que donner la vie, c'est aussi donner la mort, ben y'a un peu de ça!

Sinon, en cette fin d'année, je voulais rendre hommage à tous ceux qui sont passé par notre cuisine depuis qu'on a emménagé ici (à peine + d'1 an) et publier dans ce blog fréquenté même par des gens super importants (même des gens qui vivent aux states ;o) ) vos oeuvres. Les phrases conjugées avec nos mots amoureux aimantés. Y'a plus qu'à retrouver les auteurs... Interdit aux moins de 12 ans, hein?

DSC02599DSC02598DSC02601DSC02603DSC02604DSC02606DSC02607DSC02609DSC02610DSC02614

Les photos sont pas terribles...